Takht-Ravanchi: le vote du Conseil de sécurité réfute l'avis des USA sur le mécanisme de règlement des différends

New York (IRNA) - Dans une interview exclusive avec l'IRNA, le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies a considéré le rejet de la résolution proposée par les États-Unis concernant l'embargo sur les armes contre l'Iran en tant qu'un signe d'isolement des États-Unis sur la scène internationale.

Dans une interview exclusive avec l'IRNA, Majid Takht-Ravanchi a déclaré: «Le vote du Conseil de sécurité est un isolement complet des États-Unis. Les Américains disaient que le rejet de ce projet de résolution nécessite le veto de la part de la Chine et de la Russie. Mais le vote du Conseil de sécurité a montré que la proposition américaine est rejetée directement sans avoir recours au veto. "

Ce haut diplomate iranien a poursuivi: "Le complot anti-iranien des États-Unis est une politique ratée dont ils doivent tirer des leçons, une politique qui a montré au monde que les Américains sont isolés et que même leurs alliés les plus proches ne se sont pas rangés de leur côté."

Ce haut diplomate iranien a poursuivi: "Le complot anti-iranien des États-Unis est une politique ratée dont ils doivent tirer des leçons, une politique qui a montré au monde que les Américains sont isolés et que même leurs alliés les plus proches ne se sont pas rangés de leur côté."

"Le vote du Conseil de sécurité a non seulement contrecarré le projet américain de prolonger l'embargo sur les armes contre l'Iran, mais a également montré que la communauté internationale est contre la lecture biaisée des États-Unis de la résolution 2231. La Maison-Blanche cherchait à utiliser le mécanisme de règlement des différends après ce vote. Mais les voix des états membres du conseil de sécurité a montré l'isolement des États-Unis.", a ajouté le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies.

À propos du vote négatif de la Russie et de la Chine contre le projet de résolution des États-Unis, Takht-Ravanchi a précisé: "Je remercie le vote négatif de la Russie et de la Chine pour cette résolution. Ces deux pays sont nos proches partenaires et nous entretenons de très bonnes relations commerciales et politiques. Nous travaillons également en étroite collaboration avec ces pays au niveau des organisations internationales. Le vote de ces deux pays montre la profondeur de l'amitié entre la nation iranienne et les nations russe et chinoise."

"Le retrait unilatéral des États-Unis du JCPOA et le non-respect des engagements par les européens ont empêché l'Iran de bénéficier du JCPOA. La mise en œuvre du JCPOA doit être telle que l'Iran en profite.", a conclu le chef de la mission iranienne à l'ONU.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 12 =