GharibAbadi: Les sanctions US contre les banques iraniennes menacent la vie des citoyens iraniens

Téhéran (IRNA) – "Les sanctions imposées par les Etats-Unis contre 18 banques iraniennes constituent un autre acte criminel du régime américain contre la vie des citoyens iraniens. L'Europe a une lourde responsabilité à cet égard.", a déclaré le représentant permanent d'Iran auprès des organisations internationales à Vienne.

"Le régime américain ne veut pas mettre fin à ses actes criminels et à ses menaces dans le cadre du terrorisme économique contre la vie du peuple iranien.", a écrit Kazem Gharibabadi sur sa page Instagram, faisant référence aux sanctions américaines contre 18 banques iraniennes. 

"Dans un autre acte, le régime américain a placé 18 banques iraniennes sur sa liste de sanctions. D'une part, les États-Unis affirment que l'importation de médicaments et des produits alimentaires ne fait pas l'objet de sanctions, mais d'autre part, ils bloquent complètement les canaux disponibles en vue de réaliser des transactions financières pour importer ces articles. À présent, ce jeu sale des Américains devrait être connu par tout le monde."

"Les Américains, qui parlent des droits de l'homme, bien qu'ils aient un bilan noir dans ce domaine, ont directement mis en danger la vie des citoyens iraniens et leur droit à la vie. À cet égard, l'Europe ne doit pas se contenter d'exprimer son regret verbal face à ces actions destructrices des États-Unis.", a ajouté l'ambassadeur d'Iran auprès des organisations internationales à Vienne.

"L'Europe, si elle est sérieuse dans sa revendication sur la protection des droits de l'homme, a une lourde responsabilité, en termes de lutte contre les violations des droits de l'homme par les États-Unis, et en termes de respect de ses obligations dans le cadre du JCPOA.", a ajouté ce diplomate iranien.

GharibAbadi a poursuivi: "L'Iran et les Iraniens feront tout leur possible pour contrer les actions américaines et réduire les effets des sanctions afin que les États-Unis n'atteignent pas leurs objectifs électoraux ou postélectoraux."

"Ces sanctions ne sont pas un phénomène nouveau et elles ne peuvent pas ajouter réellement aux efforts américains en vue de mettre plus de pression sur l'Iran, pourtant il convient de noter que les sanctions unilatérales et illégale des États-Unis, à tout moment et à tout stade, est un crime contre l'humanité. Toutes les capacités nationales, politiques, internationales et juridiques doivent être mobilisées pour faire face à ces crimes.", a martelé le représentant permanent de la République islamique d'Iran auprès des organisations internationales à Vienne.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 15 =