4 janv. 2021 à 19:54
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84173882
0 Persons
Le pétrolier sud-coréen saisi pour des raisons purement techniques (Téhéran)

Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que la saisie d’un pétrolier sud-coréen par la marine du CGRI avait été effectuée uniquement pour des raisons techniques.

«Comme tous les autres pays, la République islamique d'Iran est très sensible à la contamination de l'environnement maritime et la traite sur la base des lois existantes», a déclaré lundi Saeed Khatibzadeh.

Il a ajouté que le navire sud-coréen avait été saisi par une décision de justice afin de constater ses violations environnementales.

«Cet incident n’est pas le premier du genre et des incidents similaires ont eu lieu dans les eaux iraniennes et dans les eaux d’autres pays et constituent un problème tout à fait ordinaire», a déclaré Khatibzadeh.

Il a ajouté que des informations complémentaires seront fournies sur le navire sud-coréen en temps voulu.

La force navale du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) iranien a mis en fourrière un pétrolier battant pavillon sud-coréen dans les eaux du golfe Persique pour violation répétée du droit de l'environnement maritime.

La marine du CGRI a déclaré lundi dans un communiqué que le pétrolier HANKUK CHEMI avait quitté le quai de produits chimiques pétroliers du port de Jubail en Arabie saoudite avant d'être mis en fourrière plus tôt dans la journée pour avoir pollué les eaux du golfe Persique avec des produits chimiques.

Le communiqué a ajouté que le navire, qui transportait 7 200 tonnes d'éthanol, est maintenant détenu dans la ville portuaire de Bandar Abbas, au sud de l'Iran.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 9 =