11 mars 2021, 01:56
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84260181
0 Persons

Tags

Sauver l’accord nucléaire : Il revient aux Etats-Unis de faire le premier pas

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, le très haut diplomate Mohammad Javad Zarif, a réaffirmé que l'Iran se méfie des pays occidentaux qui n'ont jamais mis en œuvre correctement l'accord multilatéral sur le nucléaire de 2015 ajoutant : « Les États-Unis se sont retirés du Plan global d’action commun sur le nucléaire (PGAC) et il revient donc à eux de faire le premier pas pour sauver le Pacte ».

Mohammad Javad Zarif a tenu ces déclarations en marge de la cérémonie de plantation des jeunes arbres ce mercredi soir 10 mars, en présence des épouses de diplomates étrangers résidants en Iran.

Réagissant à une soi-disant « méfiance » des pays occidentaux à l'égard de l'Iran dans la mise en œuvre du PGAC, et en réponse à la question de savoir si l'Iran prendra l'initiative de redémarrer le Pacte, le Chef de la diplomatie a déclaré : « Ce sont les États-Unis qui se sont retirés du PGAC et il revient donc à eux de revenir à l’Accord. »

« Pendant un an, l'administration Trump a confirmé, elle, que nous mettions en œuvre le PGAC. L'AIEA, quant à elle, l'a confirmé dans cinq rapports toujours pendant cette période » a rappelé le ministre iranien des Affaires étrangères.   

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha