Crash de l'avion ukrainien: l'Iran a rempli toutes ses obligations en vertu du droit international

Téhéran (IRNA)- "L'Iran a rempli toutes ses obligations en vertu du droit international en poursuivant le crash de l'avion ukrainien. L'Iran n'accepte aucune pression ou menace à ce sujet et répondra à la moindre action unilatérale par des moyens légitimes, juridiques et diplomatiques.", a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

"Nous observons les remarques de nos collègues ukrainiens dans les médias et y prêtons attention. Mais parfois, nous ne comprenons pas la raison de certains commentaires non constructifs.", a déclaré mercredi Mohsen Baharvand.

"Je dois peut-être rappeler une fois de plus les actions de la République islamique d'Iran en relation avec le tragique crash de l'avion ukrainien. Des représentants du gouvernement ukrainien ont été présents à différentes étapes de l'enquête, sur les lieux de l'accident à Téhéran ou à la lecture des boîtes noires à Paris.", a ajouté le vice-ministre iranien des Affaires étrangères

"Nous avons eu deux séries de pourparlers à Kiev et à Téhéran, et des représentants de diverses institutions iraniennes et ukrainiennes, y compris les envoyés des ministères ukrainiens des Affaires étrangères, de la Défense et de la Justice, ont assisté aux réunions et ont reçu des explications détaillées sur la façon dont l’accident s’est produit.", a précisé ce haut diplomate iranien.

"Nous avons convenu de tenir le troisième cycle de discussions à Kiev. La partie ukrainienne a d'abord subordonné le troisième cycle à la réception des documents, que nous avons essayé de fournir à la partie ukrainienne autant que possible, mais sept mois après le second tour, la partie ukrainienne n'a pas annoncé la date de la prochaine réunion. Cependant, pour éviter de perdre du temps, la République islamique d’Iran a décidé de s’acquitter soigneusement et rapidement de ses obligations conformément au droit international de l’aviation. L'Organisation iranienne de l'aviation civile a fourni donc le rapport technique de l'enquête sur les accidents aux pays concernés et à l'OACI et l'a publié pour information du public.", a ajouté le vice-ministre iranien des Affaires étrangères aux affaires juridiques.

"Les coupables de cette tragédie avaient été identifiés. Un acte d'accusation a été émis pour 10 personnes et le tribunal examinera bientôt l'affaire. Le budget pour l'indemnisation des survivants a été fourni par le gouvernement et versé au Ministère iranien des Routes, et il est prêt à payer aux survivants. Cette indemnisation est plus de sept fois supérieure à l'obligation contractuelle de l'Iran en vertu de la Convention de Varsovie, et le gouvernement iranien, afin de rendre le montant équitable, a pris en compte les procédures internationales pour déterminer l'indemnisation.", a annoncé Mohsen Baharvand.

"L'Iran, tout en respectant ses relations bilatérales avec les autres pays, n'accepte aucune pression ou menace dans le cadre de sa souveraineté nationale, et agira proportionnellement contre toute action irrationnelle et déraisonnable, et répondra à la moindre action unilatérale avec des moyens légitimes, juridiques et diplomatiques.", a conclu le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha