Le secrétaire du Haut Conseil iranien des droits de l'homme réagit à l'attaque brutale des forces sionistes lors des funérailles de Shireen Abu Akleh

Téhéran - IRNA - en réaction à à l'attaque brutale des forces sionistes lors des funérailles de Shireen Abu Akleh, Kazem Gharibabadi, adjoint aux affaires internationales du pouvoir judiciaire et secrétaire général du bureau iranien des droits de l'homme a déclaré : « le régime sioniste a multiplié ses atrocités au cours des dernières décennies, et la fin de ces crimes horribles est inconcevable. »

Selon l'IRNA, Kazem Gharibabadi, adjoint aux affaires internationales du pouvoir judiciaire et secrétaire général du bureau iranien des droits de l'homme  a écrit sur sa page Twitter : « Comment peut-on s'attendre à ce que le régime sanguinaire sioniste, qui cible directement les journalistes, respecte leurs corps lors des funérailles !? »

« S'appuyant sur le soutien des États-Unis, le régime sioniste a multiplié ses atrocités au cours des dernières décennies, et continuera à le faire, la fin de ces crimes est inconcevable à moins que la communauté internationale ne s'y oppose fermement. » a-t-il ajoute.

Shireen Abu Akleh est le 55e journaliste tué par les forces d'occupation israéliennes depuis 2000.

La célèbre journaliste palestinienne de la chaîne Al Jazeera a reçu une balle dans la tête alors qu'elle couvrait une opération de l'armée israélienne en Cisjordanie.

L'armée israélienne a également mené une violente attaque contre le convoi funéraire de la journaliste à Qods-est occupée vendredi 13 mai.

La communauté internationale a dénoncé l'intervention violente de la police israélienne aux funérailles, à Jérusalem, de la journaliste Shireen Abu Akleh. De son côté, le Conseil de sécurité de l'ONU a "fermement condamné" le meurtre de la reporter et réclamé une enquête, a rapporté France 24.

Suivez-nous sur @Irnafrench Twitter

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha