Afghanistan : l'Iran ne reconnaitra aucun courant qui arrive au pouvoir par la guerre

Téhéran (IRNA)- « La République islamique d'Iran ne reconnaîtra jamais un courant qui veut arriver au pouvoir en Afghanistan par la guerre », insiste ce mercredi matin le Secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale de la République islamique d'Iran.

La délégation politique des Talibans dirigée par Mollah Abdul Ghani Baradar, Chef adjoint du bureau politique du groupe, arrivée hier mardi 26 janvier à Téhéran, a rencontré ce matin l'amiral Ali Chamkhani, secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale iranienne. 

Faisant référence aux antécédents d'atrocités criminelles américains commises en toute impunité dans la région, Ali Chamkhani a précisé : "Les États-Unis ne recherchent pas la paix et la sécurité en Afghanistan. La stratégie américaine est pour la poursuite de la guerre et de l'effusion de sang entre les différentes factions afghanes". 

S'agissant de prétendues négociations de paix entre les Etats-Unis et les Talibans, cette haute autorité de sécurité nationale iranienne les a qualifié de "spectacle" avant d'indiquer : "Les États-Unis poursuivent des pourparlers de paix dans le but de créer une impasse dans le processus du dialogue entre les différentes parties en Afghanistan. Leur méthode est de pointer du doigt les parties afghanes et de les passer pour responsables de l'insécurité et de l'instabilité qui touchent le pays." 

Le Secrétaire du Conseil suprême de la Sécurité nationale, insistant sur le fait que la République islamique d'Iran ne reconnaîtra aucun courant qui veut arriver pouvoir en Afghanistan par recours à la guerre, a souligné l'impératif de la participation de tous les groupes ethniques du pays à la détermination du sort de l'Afghanistan et cela dans un cadre totalement pacifique."

Toujours lors de la rencontre le Chef de la diplomatie a mis l’accent sur l'importance de l'intégrité territoriale, de l'indépendance et de la souveraineté nationale de tous les pays de la région, y compris la République d'Arménie, et a appelé au respect des droits de tous les groupes ethniques de la région.

Il a également déclaré que l'intégrité territoriale de l'Arménie est « la ligne rouge » pour la République islamique d'Iran.

Toujours lors de la rencontre le Chef de la diplomatie a mis l’accent sur l'importance de l'intégrité territoriale, de l'indépendance et de la souveraineté nationale de tous les pays de la région, y compris la République d'Arménie, et a appelé au respect des droits de tous les groupes ethniques de la région.

Il a également déclaré que l'intégrité territoriale de l'Arménie est « la ligne rouge » pour la République islamique d'Iran.

Pour sa part le Premier Ministre arménien a évoqué les objectifs communs des deux parties pour la paix, la sécurité et le développement avant d’indiquer que les relations bilatérales irano-arméniennes sont fondées sur des relations historiques denses d'amitié et de confiance.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**        

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha