L'archevêque de Grèce insiste sur la convergence entre le christianisme orthodoxe et l'islam chiite

Qom (IRNA) – Hiéronyme II d’Athènes, grand archevêque de Grèce en réponse à une lettre de l'ayatollah Alireza Arafi, directeur de l'École religieuse de Qom, a déclaré: "Nous anticipons votre désir d'actions conjointes pour trouver des solutions religieuses en vue de réduire les crises mondiales parce que les chrétiens orthodoxes et les musulmans chiites bénéficient de plus de points de convergence."

Selon le centre médiatique du grand Séminaire de Qom, la lettre de l'archevêque de Grèce se lit comme suit: "Merci pour votre lettre bénie à l'occasion de la naissance de Jésus Christ. Vous avez aimablement évoqué l'affection portée par les chrétiens à l'égard de la première communauté musulmane [au temps du prophète] lorsque la communauté musulmane était en danger d'extinction."

L'archevêque d’Athènes et de toute la Grèce continue dans son courrier: "J'espère qu'aujourd'hui tous les chrétiens du monde continueront à avoir la même attitude envers la communauté musulmane, comme indiqué dans la Bible; Traitez les autres comme vous aimeriez que les autres vous traitent, parce que c'est la loi des prophètes."

"En outre, il semble que la vie et l'attitude de l'honorable Ali ibn Abi Talib, de ses fils Hassan et Hossein, et en général des enseignements chiites, soient plus proches de cette règle d'or que les autres branches islamiques.", a souligné le chef de l'Église grecque orthodoxe.

"C'est pourquoi nous anticipons votre désir d'une action conjointe pour trouver des solutions religieuses pour atténuer les crises mondiales telles que les guerres, les problèmes environnementaux, le manque de respect face au caractère sacré des autres religions, car les chrétiens orthodoxes et les musulmans chiites jouissent d'un point de compréhension mutuelle plus proche que d’autres religions.", a souligné le Mgr Hiéronyme Liápis.

La lettre de Hiéronyme II d’Athènes se termine ainsi: "Veuillez accepter mes condoléances pour l'assassinat du général Ghassem Soleimani et mes espérances pour une année plus radieuse en 2021."

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha