Analyste chilien: la terreur de Fakhrizadeh, l'action conjointe de Tel-Aviv, Riyad et Washington

Téhéran (IRNA) – "L'assassinat du scientifique iranien était un objectif commun entre Tel Aviv, Riyad et l'actuelle administration de Washington.", a déclaré Nicola Hadwa, l'analyste chilien des relations internationales.

Dans une interview accordée à l'IRNA, Nicola Hadwa, journaliste et analyste chilien a décrit l'assassinat du martyr Mohsen Fakhrizadeh comme un complot israélien soutenu par l'administration Trump et par le régime saoudien. Selon ce spécialiste du Moyen-Orient ce trio anti-iranien cherche à déstabiliser l'Iran et à justifier d'éventuelles actions contre la République islamique d'Iran.

"Utilisant le soutien de l'administration Trump, Israël veut entraîner l'Iran dans la guerre afin de fournir les conditions nécessaires pour affaiblir l'Iran. Israël envisage d'empêcher l'administration de Washington de revenir à l'accord nucléaire. Mais Donald Trump, bien qu'entouré de 16 conseillers sionistes, n'a pas la capacité de défendre et de faire progresser ce plan anti-iranien.", a ajouté Nicola Hadwa.

D'après ce journaliste sud-américain, l'Arabie saoudite et le régime sioniste veulent mettre des bâtons dans les roues de la négociation entre les États-Unis et l'Iran.

En ce qui concerne les relations entre l'Iran et les pays sud-américains, cet expert chilien a précisé: "L'Iran est devenu très populaire parmi les habitants de la région d'Amérique latine, parce qu'ils considèrent l'Iran comme leur grand frère."

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha