Les États-Unis n’ont qu’à revenir à l’accord nucléaire et lever les sanctions

Téhéran (IRNA)- Notant que les Américains, eux-mêmes, sont arrivés à la conclusion que leur politique de « pression maximale » a échoué, le premier vice-président iranien, Eshaq Jahanguiri a déclaré : « Les États-Unis n’ont qu’à retourner à l’accord nucléaire de 2015 (Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien dit PGAC ou JCPOA, selon son acronyme anglais) et lever les sanctions. »

Le premier vice-président iranien, s’exprimant aux micros des journalistes à l’occasion d’une visite, ce mardi 30 mars, à l'usine de produits laitiers et de crèmes glacées d'une entreprise privée à Eslamchahr, en banlieue de Téhéran, a déclaré : «Axée sur la production, l’économie iranienne peut s’épanouir et voir des jours prospères, en particulier avec les prévisions faites à l'horizon de l’année 1400 ».

Evoquant l’échec de la politique américaine de « pression maximale » explicitement reconnu par Washington, le premier vice-président iranien a ajouté : « Les Américains doivent retourner au PGAC et ils n’ont qu’à y revenir et à lever les sanctions. Avec la réalisation du slogan de l'année (Soutien à la production et en relever les obstacles), une situation favorable pour la production nationale sera créé ».

Saluant les efforts déployés par les producteurs nationaux, il déclaré : « Nous ne devons pas oublier les producteurs qui ont supporté les sanctions. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha