La justice iranienne va sérieusement poursuivre les actes américains anti-droits humains

Téhéran (IRNA)- Ali Bagheri Kani a annoncé que les autorités judiciaires iraniennes utiliseraient sérieusement toute leur capacité juridique pour poursuivre toute attaque terroriste américaine en violation de la sécurité aérienne et des principes des droits humains internationaux.


Le député des affaires internationales du système judiciaire iranien et secrétaire du Haut Conseil des droits de l'homme a récemment qualifié le harcèlement agressif d'un avion de ligne iranien par deux avions de combat américains de menace sérieuse pour la sécurité aérienne mondiale, soulignant que l'absence de réponse sérieuse à ces actes violent la paix et la sécurité internationales.

Se référant à l'arrogance systématique des États-Unis et à la violation flagrante des règles et réglementations internationales,
Bagheri a déclaré que «l'attaque terroriste américaine contre un avion de ligne iranien au-dessus de la Syrie est une violation de la sécurité aérienne, une violation de la liberté de vol des avions civils et une violation des principes fondamentaux des droits humains internationaux».

Soulignant que l'attaque récente des avions de guerre américains contre un avion de ligne iranien n'est pas la première violation par le régime des droits du peuple iranien, il a expliqué que «l'attaque de missiles par drone américain contre des véhicules transportant le général Clément Soleimani à Bagdad en décembre 2019, l'attaque par missile d'un navire de guerre américain contre un avion de ligne iranien au-dessus du golfe Persique en juillet 1988, et l'interception et la perturbation de l'avion de ligne iranien Aseman en Mai 2017, indiquent que les États-Unis sont utilisés pour violer la liberté de vol et la sûreté aérienne en termes de règles et réglementations internationales.»

En outre, il a continué de dire que les autorités internationales, en particulier celles qui prétendent protéger la paix et la sécurité internationales, sont confrontées à un test crucial, car le silence et l'inaction contre la violation des droits de la vie humaine mettront en question l'existence de ces organisations et institutions internationales et rendra également les Américains plus arrogants.

Ailleurs dans ses remarques, il a déclaré que la justice iranienne utiliserait sérieusement toute sa capacité juridique interne pour poursuivre tout acte anti-droits de l'homme et terroriste des États-Unis et de leurs alliés dans la région.

Deux avions de combat américains ont mis en danger la vie de dizaines de civils iraniens et libanais après avoir effectué des manœuvres dangereuses près du vol 1152 de Mahan Air à destination de Beyrouth dans l’espace aérien syrien jeudi soir.

Le pilote de l’avion de ligne aurait réduit l’altitude de vol pour éviter de heurter les avions de combat, ce qui aurait entraîné plusieurs blessures parmi les passagers.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 1 =